Suisse - France
+41797198729
nicokart22@gmail.com

Comment se préparer physiquement pour la pratique du karting?

Des cours de karting tout niveau partout et pour tous!

Préparation physique pilote karting quand il ne roule pas

La condition physique est un aspect déterminant dans la pratique du karting. Un pilote au point physiquement aura un avantage considérable comparé à un pilote qui ne l’est pas. Car le karting est un sport bien plus physique que ce que l’idée commune le pense. Outre la préparation physique, le mental et la simulation peuvent être entrainés pour mieux gérer le stress d’avant course et améliorer les réflexes du pilote. Voici un aperçu détaillé de ce que je recommande à mes pilotes pour se préparer lors de longue période sans roulage, hiver ou autre.

La préparation physique

Cet aspect est souvent oublié par les pilotes de kart. Mais la condition physique doit être le cœur de la préparation du pilote lorsqu’il ne roule pas. Les muscles ont besoin d’entraînement car ils sont soumis à rude épreuve pendant les séances de roulage. Un pilote préparé sera plus efficace, plus précis et concentré plus longtemps. Pas besoin de passer des heures à la salle à soulever de la fonte. Je recommande un travail au poids du corps léger, et répété. La clé c’est la répétition des exercices pour gagner en résistance. Pas besoin d’une force à la Hulk, car le pilote doit rester svelte et tonique. C’est pourquoi un travail au poids du corps, à raison de 3 séances minimum par semaine est suffisant. Une séance spécifique se composera de 3 points importants.

Gainage et pompes

Des rush de 45 secondes, entrecoupés de 30 secondes de récupération. Encore une fois, ce qui compte est la répétition. Il faut donc faire minimum 4 rushs de gainage, que ce soit la planche classique, ou sur le côté pour gagner en efficacité et rendre la séance utile. Pareil pour les pompes. Puis, petit à petit, au fur et à mesure de la progression, il ne faut pas hésiter à augmenter le nombre de répétitions. Encore une fois, ce qui compte est la régularité de vos séances. Rien ne sert de faire cela une fois de temps en temps. Il faut être appliqué et régulier au minimum 3 fois par semaine.

Corde à sauter et cardio fondamental

On a souvent tendance à oublier le cardio comme préparation physique du pilote de kart. Mais cet aspect est important car il va améliorer la capacité à gérer l’oxygène et donc la respiration. Ainsi, on s’épuisera moins lors des séances de roulage et on restera alerte tout au long des journées d’entrainements ou de courses. Je recommande d’alterner corde à sauter, footing et vélo avec des séances de 10min pour la corde à sauter (rushs de 1min avec 30 sec de pause) et des séances de 30min pour le footing ou vélo. Pas besoin d’aller vite et de se mettre dans le rouge, mais juste de tenir la durée de l’exercice.

Spécial karting, nuque et bras

Bien entendu, compléter les exercices précédents par un travail spécifique karting est l’idéal. Chaque entrainement devrait comprendre cette partie qui fera travailler les bras et la nuque. En compétition, ces parties du corps sont mises à forte contribution, il est donc bien de les challanger quand on ne roule pas. Pour travailler les bras, on peut prendre un dictionnaire ou un poids léger (1-2kg), s’assoir, tendre les bras et faire des mouvements droites-gauches pour simuler celui du volant pendant 1min, avec 30 secondes de pause. Ceci 5 fois de suite. Si c’est trop facile, on augmentera la durée des rushs et le nombre de répétitions.

La préparation mentale

Ah le mental…Il joue un rôle énorme en karting, que ce soit dans la gestion du stress avant la course et même pendant. Combien de fois ai-je pu voir des pilotes très rapides en essais, et perdus en course. La raison? Ils étaient tétanisés par la compétition. Je suis passé par là à mes débuts. L’expérience aide à gérer son stress, mais on peut également travailler son mental à la maison quand on ne roule pas sur les circuits. Tout d’abord, rien qu’en faisant du sport et en réalisant les exercices mentionnés plus haut, le mental va, de lui-même s’améliorer. Ensuite, on peut réaliser des exercices de respiration pour mieux la gérer avant une course. Apprendre à se relaxer, se calmer en expirant et inspirant profondément fonctionne bien. On peut le tester chez soi, et le faire avant une course si on ressent trop de stress. Le but n’est pas de faire disparaître le stress, mais de le contrôler pour en faire une énergie positive.

La simulation karting

Et oui, quand un pilote ne roule pas pendant longtemps, que ce soit pendant l’inter-saison ou autre raison, il existe des simulations de jeux vidéos très correctes afin d’exercer ses réflexes et s’amuser tout simplement. Bien entendu, la simulation karting ne remplace pas le roulage réel, mais il le complète très bien. Je recommande le jeu Kart Racing Pro, disponible sur PC et téléchargeable pour 36€ sur ce lien.

N’importe quel circuit de kart disponible pour jouer dans votre salon

A noter que des circuits réels sont disponibles dans le jeu. De plus, si vous souhaitez vous entraîner sur vos circuits de prédilection, je peux créer, sur demande, n’importe quel circuit de la planète pour que vous puissiez vous entrainer chez vous! Comme par exemple, ceux du championnat suisse ou du Trofeo Vega.

Bon entrainement et à très vite sur les circuits!